la webradio music.aquarelle

Écoutez les concerts de l'Août musical 2021 en direct et en exclusivité sur notre webradio !

Les directs, depuis la salle Élie de Brignac :

31 juillet, 20h : Ambroisine Bré, Ismaël Margain et le Trio Arnold vous proposent une soirée 100% romantique et 100% française, avec un florilège de mélodies et le fameux Quatuor pour piano et cordes n° 2 de Gabriel Fauré.

1er août, 20h : Seconde partie des aventures musicales d'Ismaël Margain et du Trio Arnold, qui s'évadent à l'Est dans les Danses populaires roumaines de Béla Bartók et le Trio op. 31 de Sergueï Taneïev, avant de conclure en apothéose avec le Quatuor pour piano et cordes de Robert Schumann. 

3 août, 20h : Ce sont les quatre archets qui montent : découvrez le Quatuor Agate dans Brahms ! Guillaume Bellom est l'invité d'honneur de la seconde partie pour un ouvrage injustement méconnu, le bouleversant Quintette pour piano et cordes de Louis Vierne.

4 août, 20h : Sommet du genre, l'ultime symphonie de Dimitri Chostakovitch est présentée à Deauville dans son formidable arrangement pour percussions et trio avec piano, avec les brillants trios Messiaen et Xenakis. 

6 août, 20h : Adam Laloum est de retour dans son répertoire de prédilection : les œuvres pour piano seul de Franz Schubert. Il est rejoint par Amaury Viduvier, Raphaël Pagnon et Simon Iachemet dans Mozart et Brahms.

Les directs, depuis Les Franciscaines :

7 août, 20h : Pour le premier concert du festival donné dans la nouvelle salle des Franciscaines, la musique américaine de Gershwin, Bernstein, Bowles et Crumb est à l'honneur, servie par les pianistes Théo Fouchenneret et Philippe Hattat, associés aux percussions d'Emmanuel Jacquet et Rodolphe Théry.

10 août, 20h : Attention chef-d'œuvre ! Le Quatuor Hanson s'attaque aux Black Angels de George Crumb, véritable Apocalypse Now du quatuor à cordes. Avant de donner le mythique Quintette pour piano et cordes de Brahms en compagnie de Guillaume Vincent.

11 août, 20h : Le concert de clôture s'annonce exceptionnel : sous la direction de Simon-Pierre Bestion, l'ensemble vocal et instrumental La Tempête parcourt un répertoire ancien cosmopolite, en latin, grec, hébreu, arabe, bulgare, arménien... avec une création lumières spectaculaire.