Compositeur

Ludwig van Beethoven
1770 - 1827

En 1792, le jeune Beethoven quitte sa ville natale et les bords du Rhin pour suivre le conseil de son protecteur Ferdinand von Waldstein et recevoir à Vienne, « l’esprit de Mozart des mains de Haydn ». Le classicisme viennois trouve alors son troisième mousquetaire avec ce musicien aussi doué qu’insolent, qui hérite du langage et des formes laissés par ses aînés pour les porter à un tel degré d’accomplissement et de perfection qu’il intimidera pour près d’un siècle quiconque cherchera à écrire sonate, symphonie ou quatuor. Entre estime et jalousie, les leçons avec Haydn font long feu, tout comme celles avec Salieri et Albrechtsberger : Beethoven doit certes encore parfaire une éducation musicale qu’il doit à son père et à Christian Gottlob Neefe à Bonn… mais il a déjà tant de choses à dire ! Dans la capitale autrichienne, ses improvisations débridées au piano impressionnent autant qu’elles effraient, et ses premières œuvres publiées (Trois trios opus 1, Trois sonates opus 2, …) marquent d’emblée un créateur au-dessus de tous les autres. Au tournant du siècle, Beethoven a ainsi abordé avec succès tous les genres chers à Haydn (la série des six quatuors opus 18, la 1ère Symphonie en 1800) mais traverse, avec la conscience de sa surdité grandissante, une grave crise personnelle dont le Testament d’Heiligenstadt (1802) est le bouleversant témoin. Cette épreuve (dé)passée, la décennie qui s’ouvre sera pour Beethoven celle d’une moisson continue de chefs-d’œuvre, méritant bien son surnom de « période héroïque » : la symphonie du même nom, la fameuse 5e, dite du Destin, la 6e Pastorale, l’exubérante 7e, l’opéra Fidelio, le Concerto pour piano L’Empereur, les sonates Waldstein et Appassionata pour piano, Sonate à Kreutzer pour violon, les trois quatuors dédiés Razoumovsky, Trio à l’archiduc… Nouvelle crise en 1812, et nouvelle missive non envoyée à l’instar du Testament d’Heiligenstadt : la Lettre à l’immortelle bien-aimée révèle un Beethoven malheureux en amour, et de plus en plus isolé dans une Vienne qui se grise au son des opéras de Rossini et se raidit sous la menace de la police de Metternich. Alors qu’il se débat pour obtenir la garde son neveu Karl, le compositeur est gravement malade durant les années 1816-1817, mais se relève une fois de plus pour produire dans la décennie qui lui reste à vivre une musique pour « les temps à venir » : ce seront bien sûr les universels et fraternels Missa solemnis et 9e Symphonie, mais aussi dans le domaine instrumental les dernières sonates pour piano et les Variations Diabelli, sans oublier la série des visionnaires derniers quatuors à cordes.

Partager Facebook Twitter

Quintette pour piano et vents opus 16

23e Festival de Pâques de Deauville, jeudi 02 mai 2019 Guillaume Vincent piano , Ensemble Ouranos ensemble ,

Quatuor à cordes n°11 opus 95

17ème Août musical de Deauville, mardi 07 août 2018 Quatuor Girard ensemble ,
1.Allegro con brio
2.Allegretto ma non troppo
3.Allegro assai vivace ma serioso
4.Larghetto espressivo - Allegretto agitato - Allegro

Ah ! Perfido opus 65

20ème Festival de Pâques de Deauville, samedi 07 mai 2016 Susana Gaspar Soprano , Jérémie Rhorer direction , Le Cercle de l'Harmonie ensemble , L' Atelier de musique ensemble

Quintette pour deux violons, altos et deux violoncelles en la majeur opus 47 « A Kreutzer »

19e Festival de Pâques de Deauville , vendredi 24 avril 2015 Perceval Gilles Violon , Liya Petrova Violon , Adrien La Marca Alto , Victor Julien-Laferrière Violoncelle , Bruno Philippe Violoncelle ,

Sonate pour violoncelle et piano n°5 en ré majeur opus 102 n°2

13e Août musical de Deauville , mardi 29 juillet 2014 Victor Julien-Laferrière Violoncelle , Guillaume Bellom piano ,
1.Allegro con brio
2.Adagio con molto sentimento d’affetto
3.Allegro-Allegro fugato

Trio pour piano et cordes n° 6 en mi bémol majeur opus 70 n° 2

12e Août musical de Deauville , vendredi 09 août 2013 Trio Les Esprits ,

Quatuor à cordes n°1 en fa majeur opus 18 n°1 (1799)

12e Août musical de Deauville , vendredi 02 août 2013 Quatuor Hermès ensemble ,

Trio pour piano et cordes n° 6 en mi bémol majeur opus 70 n° 2

17e Festival de Pâques de Deauville , samedi 11 mai 2013 Trio Les Esprits ,

Duo pour alto et violoncelle pour deux lunettes obligées en mi bémol majeur WoO 32

17e Festival de Pâques de Deauville , samedi 04 mai 2013 Adrien Boisseau Alto , Bruno Philippe Violoncelle ,

Sonate pour violon et piano n° 6 en la majeur opus 30 n° 1

11e Août musical de Deauville , lundi 06 août 2012 Mi-Sa Yang Violon , Guillaume Vincent piano ,

Quintette pour piano, hautbois, clarinette, cor et basson en mi bémol majeur opus 16

11e Août musical de Deauville , mardi 31 juillet 2012 Guillaume Bellom piano , Ensemble Initium ensemble ,
1.Grave - Allegro ma non troppo
2.Andante cantabile
3.Rondo - Allegro ma non troppo

Sept variations sur « Bei Männern, welche Liebe fühlen » de La Flûte enchantée de Mozart, pour violoncelle et piano en mi bémol majeur Wo0 46

11e Août musical de Deauville , mardi 31 juillet 2012 Bruno Philippe Violoncelle , Ismaël Margain piano
Sept variations sur La Flûte enchantée

Sonate pour violon et piano n°10 opus 96

Liste des pistes vide .

Sept variations sur « Bei Männern, welche Liebe fühlen » de La flûte enchantée pour violoncelle et piano WoO 46

Liste des pistes vide .

Trio pour piano et cordes n°7 « À l’Archiduc » opus 97

Liste des pistes vide .