Compositeur

Philippe Hersant
1948 -

Philippe Hersant poursuit en parallèle des études de lettres et de composition au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe d’André Jolivet. Il est ensuite boursier à la Casa Velázquez de Madrid puis à la villa Médicis à Rome. Il reçoit le prix Georges Enesco en 1982 et le prix Sacem de la meilleure création contemporaine en 1986 pour son Quatuor à cordes n°1, le Grand prix musical de la ville de Paris en 1990, le prix des compositeurs de la Sacem en 1991, le prix Arthur Honegger et le prix du syndicat de la critique musicale et dramatique en 1994 pour son Concerto pour violoncelle n°1 et son opéra Le Château des Carpathes, le prix Maurice Ravel en 1996, le grand prix de la musique symphonique de la Sacem en 1998, le grand prix musical de la Fondation Simone et Cino del Duca décerné par l'Académie des Beaux-Arts en 2001, ainsi que deux Victoires de la musique classique en 2005 et en 2016. Il a été compositeur en résidence à l’orchestre national de Lyon entre 1998 et 2000, à l’orchestre de Bretagne de 2008 à 2011, puis au festival de Besançon pour 2016 et 2017. En 2004, le Festival Présences lui offre une rétrospective, couronnée par la création de son Concerto pour violon, et deux ans plus tard, son opéra Le Moine noir est créé à l’opéra de Leipzig. Ses œuvres sont éditées chez Durand.

Partager Facebook Twitter

Trio pour piano et cordes Variations sur « La sonnerie de Sainte-Geneviève-du-Mont » de Marin Marais (1998)

18e Festival de Pâques de Deauville , dimanche 20 avril 2014 Pierre Fouchenneret Violon , Bruno Philippe Violoncelle , Guillaume Bellom piano
Variations sur La sonnerie de Sainte-Geneviève-du-Mont